On parle de nous dans le Figaro

Extrais article Le Figaro Leparticulier

Journaliste Christine Riste

 LE 03/03/2021

 

En plus de rendre un intérieur douillet, les tapis et la moquette constituent d’appréciables barrières contre le froid et les nuisances sonores. Mais ce sont aussi des nids à poussière. Ils nécessitent donc un entretien régulier. Ils sont également à la merci de chutes accidentelles de nourriture ou de boissons. Voici comment les garder propres et venir à bout des taches.

 

L’entretien courant

Aérez et secouez vos tapis à l’extérieur une fois par mois, pour déloger de leurs fibres les acariens et résidus alimentaires. Quand c’est possible, étendez-les sur un fil à linge dehors, et utilisez un battoir. Sinon, retournez-les face contre terre dans votre salon et piétinez-les. Cela évite de passer trop souvent l’aspirateur, qui risque, au fil du temps, de dégrader les fibres (surtout la laine, qui a tendance à pelucher). Aspirer ses tapis et moquettes une fois par semaine permet néanmoins de garantir une bonne hygiène (faites-le plus souvent si vous possédez des animaux ou êtes allergique). Utilisez un appareil avec une brosse rotative spéciale (sauf pour les tapis à poils longs). Aspirez dans le sens de la fibre et évitez les allers-retours.

Si de la saleté s’est incrustée sur certains endroits, un nettoyage à sec plus poussé s’avère nécessaire. « Saupoudrez du bicarbonate de soude sur la zone, frottez légèrement avec une brosse ou un gant de ménage pour que la poudre pénètre, laissez agir quelques heures et aspirez », conseille Magali Marchand, formatrice dans le réseau de services à domicile, Maison & Services, qui précise que le bicarbonate a aussi une vocation désodorisante. D’autres produits spécifiques pour le nettoyage à sec des tapis et moquettes existent. Évitez de laver les zones encrassées à grande eau. Elles risquent d’avoir du mal à sécher (en particulier celles en matières naturelles) et vous vous retrouverez avec des auréoles ou, pire, de la moisissure. Le tapis pourrait aussi gondoler. Les pressings spécialisés proposent des nettoyages à l’eau savonneuse (Tapis Clean, par exemple, à Paris, à partir de 18 €/m2 pour les tapis, 11 €/m² pour les moquettes), mais ils disposent d’une salle de séchage avec des ventilateurs spéciaux. Pour un nettoyage à domicile, « le lavage en profondeur le plus efficace consiste à réaliser une injection-extraction », conseille Fouad Nathan Afsahi, gérant de l’entreprise de nettoyage de tissus d’ameublement Mr Nathan, à Paris. Il facture cette prestation 90 € environ pour 20 m2 de moquette et à partir de 70 € pour un tapis. De l’eau est injectée avec un produit nettoyant, la surface est brossée, puis séchée grâce à l’aspiration de l’eau. Vous pouvez aussi louer une shampouineuse (25 €/jour chez Kiloutou, par exemple) pour le faire vous-même.

Si votre tapis est placé devant une fenêtre ou dans une zone de passage, tournez-le à 180 degrés tous les 3 à 4 mois pour répartir l’usure et la décoloration.

 

Réagir en cas d’accident

Si vous renversez du vin ou du café sur votre moquette, il faut agir vite. Retirez le plus gros avec un essuie-tout, une éponge, un chiffon ou une serviette de bain blanche (pour éviter tout transfert de couleur), puis appliquez de la terre de Sommières. Cette poudre d’argile va absorber la tache, à condition d’en mettre une quantité très généreuse et de laisser agir au moins 24 heures. Le lendemain, brossez, retirez le surplus et aspirez. « La terre de Sommières fonctionne sur tout type de produits : graisse, urine, vomi... détaille Magali Marchand. Si vous n’en avez pas sous la main, remplacez-la par du bicarbonate de soude ou de la farine, mais ce sera moins efficace. » Évitez au maximum l’eau, à moins de pouvoir sécher rapidement la zone. « En versant de l’eau sur une tache, vous ne faites que la diluer. Lorsqu’elle sèche, les résidus colorés remontent en surface et créent une auréole, explique Sandrine Kouyoumji, gouvernante générale dans le groupe Evok Hôtels Collection. Si c’est votre seule possibilité, versez un petit peu d’eau gazeuse et absorbez immédiatement avec un essuie-tout. Répétez jusqu’à disparition de la tache. »